Pince ton français !

Madame, mademoiselle, monsieur

Bonchoir !
jeudi 21 octobre 2004
 
Ce sont trois mots qu’on utilise très souvent sous leur forme abrégée. Raison de plus pour utiliser les abréviations correctes, qui ne sont pas forcément celles auxquelles on s’attend. Je vais encore une fois vous parler d’anglicismes, mais ce n’est pas pour les dénoncer. Ce serait même plutôt une réhabilitation.

Commençons par les cas les plus simples : madame et mademoiselle. Les abréviations usuelles sont Mme et Mlle. Si vous ne pouvez pas écrire en lettres supérieures, Mme et Mlle feront l’affaire. Au pluriel, c’est simplement Mmes et Mlles.

Attention à ne pas mettre de point après l’abréviation ! Le point abréviatif sert à indiquer qu’il reste des lettres après l’abrévation. Comme on a ici écrit les dernières lettres du mot, on ne met pas de point.

Pour monsieur, on recommande en général l’abréviation M. (MM. au pluriel) et l’on condamne Mr et Mrs en tant qu’anglicismes. Et là, je ne suis pas d’accord, mais alors pas du tout.

Pour commencer, ce ne sont pas les abréviations anglaises. L’abréviation de Mister en anglais, c’est Mr. (regardez bien). Quelle différence, alors ? Mais le point, bien sûr ! R étant la dernière lettre du mot, il n’y a pas de point abréviatif en français. Quant au pluriel Mrs, ça ne peut clairement pas provenir de l’anglais puisque ça signifierait alors madame. Par ailleurs, l’anglais n’utilise pas les lettres supérieures.

Comme j’ai un vilain penchant pour la logique, je forme l’abréviation de monsieur comme les autres, avec les dernières lettres et sans point : Mr, Mrs ou Mr, Mrs. En cela, je m’écarte de l’usage, mais je ne suis pas le seul. De très bons typographes font de même.

Logique ou usage ? Pour une fois, à vous de choisir !



Forum