Pince ton français !

... Marcel Marceau

Expresso

Comme vous l’avez peut-être appris ou compris, je n’ai plus le temps de m’occuper de ce blog. Ça me désole un peu, mais voilà, je préfère ne plus rien faire plutôt que de faire mal par manque d’application.

Merci à tous ceux qui ont pris la peine de me lire, à tous ceux qui m’ont envoyé l’un ou l’autre mot gentil.

Tout ce bazar reste bien entendu en ligne. Je coupe simplement les commentaires pour éviter qu’on vienne déverser des tonnes de jambon épicé.

Ah ! j’ai déplacé mon Redresseur, il se trouve maintenant sur http://www.formida.be/redresseur/. Petit cadeau d’au revoir : c’est maintenant la version 0.2. Désormais, il ne fiche plus en l’air les paragraphes et il commence à passer quelques abréviations en lettres supérieures. Je fournis le code source ; il est utilisable selon les conditions de la GPL, allez-y gaiement. Étant donné que c’est un outil que j’utilise moi-même, il continuera sans doute à s’améliorer.

À la revoyure !

aucun commentaire :: aucun trackback

Expresso

Je n’ai pas écrit grand-chose ces derniers temps mais j’ai une bonne excuse : j’ai commencé à bricoler un petit outil qui, j’espère, pourra être utile à quelques personnes.

Commençons par le début : je prépare une série d’articles à propos de typographie sur le web (plus exactement, de typographie avec HTML et CSS). Ce sera entre autres l’occasion de tatillonner à nouveau sur les apostrophes et les guillemets.

Ça m’a donné l’idée d’une machine à redresser les textes, capable de remplacer les faux guillemets intelligemment, de zigouiller les impostrophes et de se taper tout le boulot qu’on n’aime pas faire soi-même.

Le Redresseur vous attend. Il est encore tout jeune, il n’est pas très beau et il a encore beaucoup de choses à apprendre, je vous demande donc beaucoup d’indulgence pour lui. Si vous avez des idées pour l’améliorer, n’hésitez pas à les soumettre.

34 commentaires :: aucun trackback

Expresso

« Bruxelles est la capitale de la Belgique et Saint-Gilles est la capitale de Bruxelles. » (André, je ne sais plus : c’est de toi, ça ?)

Bref. Saint-Gilles-lez-Bruxelles est une commune bruxelloise. Il s’y trouve une église, l’église de Saint-Gilles, dont le grand parvis est fort agréable. Avec son marché quotidien, son café de l’Union, sa brasserie Verschueren, sa jolie station de prémétro, c’est même un endroit très en vogue.

On pourrait lui accorder la majuscule, à ce parvis, tant sa notoriété est indépendante de son emplacement devant l’église. Le Soir en ligne en donne la preuve aujourd’hui en parlant de « l’église du parvis de Saint-Gilles ».

J’ai hésité devant ce curieux renversement : est-ce que j’aurais dû ranger ça dans mes Griffes ?

7 commentaires :: aucun trackback

Expresso

C’est la semaine de la langue française, alors allons-y franchement ! C’est un quotidien belge de référence, la Dernière Heure, qui nous montre la voie à suivre dans le titre d’un de ses articles du 21 mars 2006 : francisons les noms propres !

(Réalisé sans trucage. Merci à Gilles Heuydelinckx pour le tuyau !)

5 commentaires :: aucun trackback

La navette est-elle l'épouse du navet ?

Eh ben non. Navette n’est pas le féminin de navet, mais c’est un bon prétexte pour vous montrer comment le sens d’un mot peut évoluer par des analogies. Si vous préférez, qui se ressemble s’appelle de la même façon.

[Suite]

Expresso

Ça n’est vraiment pas fin du tout, d’accord, mais enfin le but de la série Ces petits riens qui changent tout est justement de montrer qu’un tout petit signe peut faire basculer le sens du tout au tout, parfois avec des conséquences fâcheuses.

Prenons l’exemple d’un innocent accent grave.

Un homme mené à la trique.

Un homme mené a la trique.

Hum.

5 commentaires :: un trackback

Apprenons à distinguer la RTBF de la VRT

Il y a trois communautés linguistiques en Belgique et chacune dispose de son réseau public de radio et de télévision : pour les francophones, c’est la RTBF (Radio-télévision belge francophone), pour les néerlandophones la VRT (Vlaamse Radio- en Televisieomroep), et la petite communauté germanophone a sa BRF (Belgische Rundfunk). Le temps de cet article, je vais laisser la BRF de côté (elle ne s’adresse qu’à 80 000 personnes, elle ne joue pas dans la même catégorie) et je vais vous expliquer comment reconnaître la RTBF et la VRT.

[Suite]

Expresso

D’après sa campagne de lancement, il paraît que le nouveau Soir se lève contre l’inacceptable. Le Soir se lève contre la guerre, le Soir se lève contre la misère, le Soir se lève contre le trafic d’organes, le Soir ne se lève pas encore pour Danette mais ferait bien de se lever pour aller chercher les quelques manuels de français qui prennent la poussière sur ses armoires et de les consulter pour éviter certaines bourdes franchement odieuses.

Le Soir en ligne du 7 mars 2006 : « Les Pays-Bas viennent de lancer un plan d’action plutôt musclé visant à donner un toit aux plus démunis : clochards, toxicomanes et autres malades psychiatriques. »

Dans cette phrase, le journaliste affirme donc l’air de rien que les clochards sont des malades psychiatriques. Ce n’est qu’une maladresse d’écriture, d’accord, mais ce qui en résulte est imbuvable. Il aurait suffi qu’un correcteur remplace et autres par ou encore pour éviter ce dérapage minable.

C’est une erreur dans la forme, elle a des répercussions sur le fond. Mais vous savez ce que je pense de la distinction entre forme et fond.

3 commentaires :: aucun trackback

Expresso

La Maison de la bande dessinée vient de naître à Bruxelles sur les cendres du musée Jijé. Si j’ai bien tout compris, l’endroit est plus petit que l’ancien musée et l’exposition permanente n’est plus centrée sur Jijé mais sur la BD franco-belge en général. J’avais déjà dit beaucoup de bien sur le musée Jijé, j’espère que la Maison continuera sur la même voie.

L’entrée coûte 2 €, une misère, et c’est le bâtiment de la Gare centrale qui accueille la Maison, c’est dire si l’accès en est aisé.

Il n’y a pas encore grand-chose sur le site de la Maison de la bande dessinée mais je vous en dirai plus bientôt.

5 commentaires :: aucun trackback

Expresso

Il ne faut pas négliger les petits signes, en français. Ce n’est pas parce qu’ils sont petits qu’ils ne sont que décoratifs. Un simple trait d’union peut changer le sens d’une phrase. Un exemple ?

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Trouvez-la grâce au Salon de l’auto !

Trouvez la grâce au Salon de l’auto !

9 commentaires :: aucun trackback

Contact, insultes & compliments : adressez-vous à Alex.

XHTML valide, CSS valide aussi : merci Dotclear !